A l’occasion de l’European Utility Week 2019 (EUW), qui s’est tenue du 12 au 14 novembre 2019 dernier à la Porte de Versailles, à Paris, Romain Verles, de GRTGaz, nous présente le projet West Grid Synergy.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de SMILE, et vise à intégrer plus largement le biométhane dans trois territoires d’expérimentation (dans le Morbihan, en Vendée et en Maine-et-Loire), en partenariat avec 6 partenaires : 3 gestionnaires de réseau et 3 syndicats d’énergie.

Partant du principe qu’on consomme en France autant de gaz que d’électricité, Romain Verles estime que “la transition énergétique passera aussi par une transition gazière”. Une transition rendue possible selon lui par la méthanisation des territoires. Les objectif nationaux fixés par la loi de transition énergétique visent une part de 10% de gaz renouvelables dans la consommation en 2030. Des objectifs que le projet West Grid Synergy permettra d’atteindre. Romain Verles rappelle ainsi que certains des territoires d’expérimentation atteindront 50% de gaz renouvelable dès 2025, et que quelques-uns franchiront même la barre des 100% – et exporteront leur gaz.

Pour Romain Verles, l’enjeu majeur de West Grid Synergy est de permettre ” au système gazier de rentrer par la grande porte dans les smart grids”. En effet, rendre les réseaux intelligents permettra de lever les freins au pilotage des réseaux, en apportant notamment une réponse à la problématique de la gestion de pression entre réseaux différents.

Découvrez les autres vidéos de notre série sur l’EUW 2019.