Afin d’assurer une alimentation continue en électricité et de parer aux risques de coupures électriques, les deux îles bretonnes se dotent d’un système électrique intelligent, un smart grid piloté à distance ERDF à Rennes. Cette nouveauté concerne 600 foyers, soit 1000 habitants, qui pourront désormais bénéficier d’un minimum d’énergie pour l’éclairage et le chauffage.

« Smart grid » contre « Black out »

La sécurité de l’approvisionnement en électricité des îles de Houat et Hoëdic, situées au large des côtes du Morbihan et leur câblage sous-marins au réseau électrique sont au cœur de ce projet de smart grid. En cas d’incident, les habitants doivent souvent attendre plusieurs jours avant que le courant soit rétabli. Afin de sécuriser l’approvisionnement, ERDF a décidé d’y installer un mini « smart grid » accompagné de compteurs intelligents Linky et d’un groupe électrogène. Le groupe électrogène fixé sur place pourra être contrôlé à distance par ERDF à Rennes qui sera informée en temps réel en cas de défaillance. ERDF pourra activer le groupe électrogène en cinq minutes et répartir l’alimentation électrique de façon équitable grâce aux compteurs intelligents,. Le mini « smart grid » sera alimenté de panneaux photovoltaïques qui fourniront un complément d’énergie au réseau.

Un mini « smart grid » modèle pour les îles françaises

ERDF a mobilisé 1 million d’euros pour mettre en place ce mini « smart grid », selon son directeur régional, Bernard Laurans. Le fonctionnement du smart grid est régulièrement testé, tout comme l’activation à distance du groupe électrogène. Ce mini « smart grid » pourra être adapté et déployé sur d’autres îles pour gérer de façon intelligente leur consommation énergétique et intégrer sur le réseau électrique les énergies renouvelables produites localement. ERDF est impliquée dans des projets de démonstrateurs en France dont Issy Grid, Nice Grid, Infini Drive, Greenlys, Venteea parmi d’autres.