La start-up néozélandaise Emrod s’associe à Powerco, deuxième plus grand gestionnaire de réseau de distribution d’électricité en Nouvelle-Zélande, pour déployer une solution de transport d’électricité sans fil.

Comment ? En s’appuyant sur un réseau d’antennes qui convertit des ondes radio en électricité. Le faisceau exploite la bande non-ionisante du spectre radioélectrique, et notamment des fréquences employées dans le Wifi et le Bluetooth. Il fonctionne par toutes les conditions météorologiques et toutes les températures.

« Cela nous permettra d’acheminer l’électricité dans des endroits éloignés ou dans des zones au relief difficile. [Ce réseau] pourra également être utilisé pour garder le courant lorsque nous effectuons des travaux de maintenance sur nos infrastructures », souligne Nicolas Vessiot, directeur réseau de Powerco.

Transporter de l’électricité par ondes radio avec un rendement de 70%

L’utilisation de ce réseau de transport d’électricité sans fil pourrait, selon Greg Kushnir, fondateur d’Emrod, réduire les pannes de 85% et les coûts d’infrastructures de 65%.

Si le prototype présenté permet déjà de transmettre quelques kilowatts sur 40 mètres, , il permettra d’après Emrod de transporter 100 fois plus d’énergie sur des milliers de kilomètres.

«Nous sommes économiquement viables pour des cas où la transmission par câble est impossible, comme des îles, ou dans des réserves naturelles, lorsqu’on ne veut pas couper d’arbres pour installer des pylônes par exemple», précise aussi Greg Kushnir.