Chaque semaine avec « Sur le Grid », nos lecteurs peuvent suivre l’actualité du monde des réseaux d’énergie avec des informations chaudes, encore sur le grill !

Smart Grid : le Sydev et Bouygues déploient un V2H dans le siège du syndicat

Jeudi 24 Mai 2019

sur le grid 21 Sydev V2H EnR - Reseau DurableLe siège du Syndicat départemental d’énergie et d’équipement de la Vendée (Sydev) va être équipé par Bouygues Telecom d’une solution Vehicle-to-Home (V2H). Elle permettra d’optimiser l’utilisation de l’énergie produite par les panneaux photovoltaïques en toiture, en la stockant dans les batteries des VE de la flotte du syndicat. Le V2H est une version du V2G réduite à un bâtiment. 

« Cette expérimentation vise à piloter intelligemment les besoins énergétiques d’un bâtiment à partir de sa propre production, en la stockant ou en la consommant, en fonction des besoins », expliquent le Sydev et Bouygues énergies et services dans un communiqué commun.

Eolien en mer : Engie et EDP s’allient dans une co-entreprise

Lundi 21 mai 2019

sur le grid 21 Sydev V2H EnR - Reseau DurableEngie et l’énergéticien portugais EDP viennent d’annoncer qu’ils allaient faire fusionner leurs deux filiales spécialisées dans l’éolien en mer, pour former une nouvelle entité, possédée à 50/50 par les deux groupes.

La co-entreprise récupère l’ensemble des parcs et projets créées par les deux filiales. Elle présente désormais un portefeuille d’actifs en construction de 1,5 GW et 4 GW en développement : “Cela nous permettra d’accélérer sur les ambitions que nous avions annoncées fin février, de développer 3 gigawatts par an dans les énergies renouvelables au cours des trois prochaines années“, a déclaré Gwenaelle Huet, qui dirige la filiale « renouvelables » d’Engie.

La Cameroun vise les 25% de “nouveaux” renouvelables en 2030

Samedi 1er juin 2019

sur le grid 21 Sydev V2H EnR - Reseau DurableLe mix électrique camerounais est déjà très vert, avec 90% d’électricité d’origine hydraulique. Mais il ne permet pas de fournir du courant à l’ensemble de la population, dix millions d’habitants n’ayant pas accès à l’électricité.

Le gouvernement veut s’appuyer sur des sources renouvelables locales pour pallier ce manque, en s’appuyant notamment sur le photovoltaïque dans les communes isolées. En tout, les “nouveaux” renouvelables locaux devront apporter, à l’horizon 2030, 25% de l’électricité au pays : 11% de petite hydroélectricité, 7% de biomasse, 6% d’énergie solaire photovoltaïque et 1% d’énergie éolienne.

Smart City : le risque des failles de sécurité

Mercredi 23 Mai 2019

sur le grid 21 Sydev V2H EnR - Reseau DurableDeux auditeurs en cybersécurité ont examiné l’architecture smart city d’une grande ville européenne, plus spécifiquement le système informatique gérant l’éclairage et les feux tricolores intelligents. Ils sont effarés par les failles de sécurité béantes présentes dans le système.

Il s’agissait de “l’un des systèmes les moins protégés auxquels nous avons eu à faire face, alors qu’il s’agit d’un équipement critique”, a déclaré l’un des deux ingénieurs, Lucien Amrouche, auditeur à C2S Bouygues.

Les coûts des EnR ont encore baissé de 10% en 2018

Lundi 3 Juin 2019

sur le grid 21 Sydev V2H EnR - Reseau DurableUn nouveau rapport de l’IRENA révèle que les coûts de production des énergies renouvelables ont encore baissé de 10% l’année dernière. Dans le détail, le coût moyen pondéré global de l’électricité produite à partir de l’énergie solaire à concentration a diminué de 26 %, à partir de la bioénergie de 14 %, à partir des technologies solaires photovoltaïque et éolienne terrestre de 13 %, de l’hydroélectricité de 12 % et de la géothermie et de la technologie éolienne offshore de 1 %.

“Le rapport d’aujourd’hui envoie un message parfaitement clair à l’ensemble de la communauté internationale : les énergies renouvelables constituent pour chaque pays une solution à faible coût, qui protège le climat et permet des initiatives de plus grande envergure” expose le directeur général de l’IRENA, Francesco La Camera.