Chaque semaine avec « Sur le Grid », nos lecteurs peuvent suivre l’actualité du monde des réseaux d’énergie avec des informations chaudes, encore sur le grill !

Renault lance des expérimentations V2G partout en Europe

Vendredi 22 mars 2019

sur le grid 15 V2G renault dijon Renault a annoncé, le jeudi 21 mars 2019, que le constructeur expérimentait des solutions Vehicle-to-Grid (V2G) aux Pays-Bas et au Portugal. 15 Renault Zoé ont ainsi été déployées à Utrecht et dans l’île de Porto Santo, pour tester à échelle réelle la charge bidirectionnelle pour les véhicules électriques.

Parmi les objectifs fixés par le constructeur : « démontrer concrètement la valeur des services apportés au réseau électrique local et national (par le V2G, NDLR), tels que favoriser la consommation solaire et éolienne, contrôler la fréquence ou la tension du réseau, ainsi que la réduction des coûts d’infrastructure ». D’autres expérimentations V2G seront menées par Renault dans le courant de 2019, en France, en Allemagne, en Suède, au Danemark et en Suisse.

Dijon inaugure son centre de pilotage smart city

Vendredi 12 avril 2019

sur le grid 15 V2G renault dijon La métropole de Dijon a inauguré officiellement, le jeudi 11 avril 2019, son hyperviseur, le poste de contrôle centralisé de sa stratégie smart city. Doté d’un budget de 105 millions d’euros sur 12 ans, le projet OnDijon vise à connecter l’ensemble des équipements urbains d’une agglomération de 250 000 habitants, afin de pouvoir les piloter à distance.

Le projet s’appuie pour cela sur un interlocuteur unique, un consortium composé de Bouygues Énergies & Services, Citelum (groupe EDF), Suez et Capgemini. Parmi ses projets phares, la métropole veut remplacer ses 34 000 points lumineux par des LED intelligentes. Objectif : 65% d’économie d’énergie.

Le Pakistan affiche ses ambitions renouvelables

Lundi 15 avril 2019

sur le grid 15 V2G renault dijon Le nouveau gouvernement du Pakistan vient d’annoncer que le pays allait relever ses objectifs de transition énergétique. Le Pakistan vise désormais les 30% de renouvelables dans sa production totale d’énergie à l’horizon 2030.

Pour ce faire, le gouvernement est en train de fixer un cadre réglementaire ambitieux, afin de valoriser son important potentiel éolien et solaire. Le Pakistan devrait également construire de nouvelles grandes centrales hydroélectriques.

Smart City Expo Casablanca 2019 : l’intelligence artificielle à l’honneur

Mercredi 17 avril 2019

sur le grid 15 V2G renault dijon Les 17 et 18 avril 2019 s’est déroulé l’édition 2019 du Smart City Expo Casablanca, rendez-vous incontournable des projets smart city dans le Maghreb. Cette année, l’accent a été mis sur l’intelligence artificielle, et la façon dont elle peut aider à accompagner la numérisation des villes.

La manifestation a défendu l’idée que les villes doivent devenir connectée, efficaces et inclusives pour permettre « d’améliorer la qualité de vie des citoyens, d’être plus compétitives et attractives  (…) pour répondre aux défis croissants liés à l’habitabilité, l’accessibilité, la durabilité, l’urbanisation, la socialisation, la citoyenneté ainsi qu’à la métropolisation », comme l’a déclaré le ministre de l’Aménagement du territoire national, Abdelahad Fassi Fihri.

Monde : une énergie 100% renouvelable en 2050, c’est possible !

Mercredi 17 avril 2019

sur le grid 15 V2G renault dijon Une étude mené par le réseau international Energy Watch Group et l’Université de Finlande démontre qu’un scénario où l’ensemble de l’énergie utilisée dans le monde est d’origine renouvelable est parfaitement réaliste, et ce, dès 2050. Mieux, le coût de l’énergie serait alors nettement moins élevé que le mix actuel, qui fait la part belle aux combustibles fossiles.

69% de l’énergie proviendrait alors du solaire, et 18% de l’éolien. 90% de l’énergie primaire serait de l’électricité. Cette transition s’appuierait, selon les chercheurs, sur les « technologies existantes et le stockage d’énergie, avec une attention particulière à l’électrification et la décentralisation ».