Dans la Vienne, le distributeur d’électricité SRD et le laboratoire de recherche LIAS, de l’Université de Poitiers, ont lancé un Laboratoire Commun (LabCom), baptisé @LIENOR, et destiné à faciliter l’intégration des EnR sur le réseau, via des solutions smart grids.

Le réseau SRD gère et exploite le réseau électrique de 244 communes de la Vienne et d’une commune du Maine-et-Loire, avec une part croissante d’EnR locales : en 2018, 42% de l’électricité injectée sur ce réseau était produite localement.

Pour s’adapter à cette nouvelle donne, et notamment à l’intermittence de ces EnR, le réseau de distribution doit s’équiper de solutions numériques. Cette numérisation permet d’accroître l’observabilité de systèmes électriques de plus en plus distribués, d’appréhender la montée en complexité des interactions et de réagir proactivement aux différentes contraintes techniques et économiques des réseaux de demain.

Piloter et optimiser l’utilisation des EnR : l’objectif prioritaire d’@LIENOR

En associant les acteurs de la recherche publique et des PME ou ETI locales, le LabCom @LIENOR (“Laboratoire pour l’Insertion des Energies Nouvelles et l’Optimisation des Réseaux”) va accélérer le déploiement de ces solutions smart grids (instrumentation du réseau, automatisation, valorisation des données…), sur le réseau SRD.

@LIENOR a obtenu un soutien de 350 000 euros de l’ANR (Agence nationale de la recherche), dans le cadre d’un appel à projets national. Ce LabCom permettra notamment d’industrialiser une solution de pilotage et d’optimisation de la production EnR et de la consommation, préalablement développée par LIAS et SRD. En rendant les réseaux communicants, @LIENOR aidera ainsi à assurer une livraison d’électricité plus efficace, économiquement viable et sûre.