Chaque semaine, désormais, avec « Sur le Grid », nos lecteurs peuvent suivre l’actualité du monde des réseaux d’énergie avec des informations chaudes, encore sur le grill !

Le réseau électrique français a risqué le black-out

Lundi 14 janvier 2019

reseau electrique France - Reseau DurableCe jeudi 10 janvier, le réseau de distribution français s’est retrouvé au bord de la rupture. Un déséquilibre entre l’offre et la demande électrique au niveau européen est à l’origine d’une baisse de fréquence sur le réseau. Si cette dernière s’éloigne trop des 50 Hz, cela peut provoquer des pannes, voire des black-out. Les réseaux électriques européens étant interconnectés, une baisse de production électrique dans un pays peut ainsi provoquer une coupure dans un autre.

En France, RTE a immédiatement réagi en demandant à des grands groupes industriels de baisser leur consommation électrique de 1 500 MW. La fréquence est ainsi remontée, et la panne (et, à plus forte raison, le black-out) a été évitée.

Près de 25 000 bornes de recharge de VE en France

Jeudi 20 décembre 2018

Driveco borne recharge durable - Reseau DurableEn France, le nombre de bornes publiques de recharge de véhicules électriques (VE) approche du chiffre de 25 000. Chaque trimestre, l’Avere-France et GIREVE font le point sur le déploiement des bornes sur le territoire métropolitain. Le dernier baromètre fait état de 24 780 points de recharge installés fin novembre 2018, soit un pour 6,3 véhicules électriques circulant en France. Cela représente une hausse de 24% par rapport en septembre 2017. Une hausse d’autant plus notable que le service Autolib a fermé ses portes en région parisienne durant ce trimestre.

65 % de ces bornes proposent une recharge accélérée (11-22 kW), et seulement 8% une recharge rapide, supérieure à 24 kW. 54% de ces points de recharge sont situés sur l’espace public ou la voirie, conséquence des aides offertes par l’Ademe aux collectivités. 24% sont installés dans des parking, 22% dans des entreprises ou des commerces.

Les mini-grids, la solution pour rendre l’accès à l’électricité universel ?

18 avril 2018

mini grids panneau solaire - Reseau DurableSelon l’Agence Internationale de l’Energie, les mini-réseaux électriques, ou mini-grids, sont la meilleure solution pour offrir un accès à l’électricité aux populations qui en sont privé. Aujourd’hui environ 1 milliards de personnes, vivant essentiellement dans les zones rurales, n’ont pas accès à l’électricité.

Pour 75% d’entre eux, les mini-grids seraient l’option la moins coûteuse. Le principe : raccorder à petite échelles des sources électriques renouvelables, des particuliers, des professionnels et, éventuellement une unité de stockage. L’ensemble forme alors un réseau électrique miniature et décentralisé.

Dans bien des cas, cette solution s’avère à la fois plus fiable et moins onéreuse que de se raccorder à un réseau national souvent vétuste. L’AIE estime que 30 milliards de dollars d’investissement annuels suffiraient pour construire l’ensemble de ces mini-grids, notamment en Afrique, mais aussi en Asie et dans les territoires insulaires.

Perspectives pour le stockage par batteries d’ici 2023

9 janvier 2019

stockage batteries - Reseau DurableUn rapport fait le point sur la croissance programmée du marché mondial du stockage de l’électricité par batterie, à l’horizon 2023. Baptisé Systèmes de stockage de l’énergie pour batteries sur le marché des réseaux intelligents, prévisions jusqu’en 2023, le document expose les grands enjeux industriels de ce secteur-clé de la transition énergétique.

La production décentralisée d’électricité devrait connaître une croissance exponentielle dans le monde. De plus en plus d’électricité sera d’origine renouvelable et consommée à proximité des zones de production, réduisant ainsi les coûts et pertes induits par le transport. Le stockage, notamment par batterie, aura, dans ce contexte, un rôle fondamental à jouer.

Nice : une offre d’autopartage électrique menée par Renault Mobility

10 janvier 2019

auto partage electrique nice Renault stockage - Reseau DurableDepuis le 1er janvier, Renault Mobility propose sur la Métropole niçoise une offre d’autopartage sans abonnement, composé de 57 Renault ZOE électriques. Le dispositif permet aux particuliers, via une application, de louer ces véhicules à l’heure. Ils seront disponibles dans les villes de Nice, Saint-Laurent du Var, Cagnes-sur-Mer et Villefranche-sur-Mer.

La Métropole niçoise a mis en place un label d’autopartage, ouvert à d’autres constructeurs. Cette solution souple devrait permettre un rapide développement de cette offre, qui prend le relai des “Auto bleue”, service d’autopartage par délégation de service public, lancé en 2011 et officiellement arrêté au 31 décembre 2018. Les bornes de recharge des “Autos bleues” vont être transformées en bornes publiques gérées par la Métropole.