Retranscription

Les smart grids, dire que ça fait rêver les gens faut peut-être pas exagérer non plus. Ce qui les intéresse c’est quand même de payer moins chère leur électricité mais si on leur demande de faire un effort et d’aller piloter sur l’ordinateur pour comprendre qu’un jour ils vont être eux-mêmes détenteur ou possesseur d’électricité qu’ils vont pouvoir échanger, parce qu’à terme ça va être ça à condition d’avoir des batteries. L’intérêt de la voiture électrique avant de rouler à mon avis c’est effectivement de pouvoir stocker de l’énergie.

Comment ils réagissent, je pense pas que globalement les gens aient peur de l’avenir. Oui ils ont peur parce qu’on est en France et on adore se gratter pour se faire souffrir dans d’autres pays, ça c’est plutôt général. Moi je trouve que c’est plutôt enthousiasmant, je les vois, j’ai pas des gens qui ont peur des smart grids et d’un compteur linky. Bon vous avez des gens qui vont vous dire ah bah oui mais attendez ça c’est big brother qui arrive. On va pouvoir voir toutes vos consommations et tout ce que vous allez faire. On a le droit d’être parano là-dessus puis on a le droit aussi de vivre les choses beaucoup plus sainement.

C’est une brique, c’est pas forcément de l’intrusion après évidement il faut veiller comme la CNIL veille aux données. Je pense qu’ils prennent beaucoup plus de risques en laissant des tas de données traîner sur internet que de laisser leur consommation sur un compteur intelligent. Si on fait de la bonne pédagogie et qu’on leur dit qu’ils vont pouvoir être à la fois producteur et consommateur de leur électricité, je trouve ça plutôt enthousiasmant.

C’est quand même le sens de l’histoire. Il y aura, je ne sais pas pendant combien de temps, mais on aura une énergie qui continuera à être centralisée, donc ça c’est EDF, ça c’est l’énergie qui va faire rouler les TGV et faire rouler le monde industriel et puis l’énergie qui va nous servir en tant que particulier et qui je pense va de plus en plus s’autonomiser. L’horizon je ne connais pas. Ça peut être dans 30 ans mais le sens de l’histoire est là. Il y a une ré-appropriation, je l’espère de sa propre vie, ça concerne les uns et les autres, et aussi de son énergie.