À l’occasion de l’European Utility Week en novembre, Réseau Durable a rencontré Paddy Young, le directeur du salon. Une rencontre riche qui a permis de revenir sur la genèse du projet ainsi que sur le futur du secteur.

 

L’European Utility Week, c’est la fusion de trois grands salons : Transmission Distribution Europe, Smart Metering Europe et Smart Home. Aujourd’hui, l’événement est devenu incontournable au niveau européen.
Vraiment, en partant d’un événement sur les compteurs d’énergie, nous sommes devenus une plateforme pour tous les réseaux de transmission et de distribution, jusqu’au consommateur” explique Paddy Young. “Ce qui a vraiment fait la différence c’est que le réseau est devenu la colonne vertébrale qui soutient le développement d’un système électrique, ne générant pas, à terme, de CO2“. Interrogé sur le futur de l’énergie en Europe, Paddy Young a livré une vision inspirante. “Je pense que ce qui déterminera notre avenir, c’est de parvenir à un système ne générant pas de CO2 d’ici 2050” explique le directeur de l’EUW avec un salon.

Mais aujourd’hui, la plupart des pays comptent 30% de renouvelables et 70% d’énergie conventionnelle : un changement majeur doit avoir lieu.” Mais la tache n’est pas facile de l’aveu même de M. Young. “Il faut poursuivre la transition énergétique tout en maintenant l’approvisionnement d’énergie” explique-t-il. La solution selon lui ? “Trouver un cadre légal qui facilite la transition énergétique“.

Voir nos autres vidéos sur l’European Utility Week 2018 à Vienne : Ignacio Porto OlivaresAlicia Carrasco, Patrick Clerens…