Alors que la loi sur la transition énergétique et la croissance verte est inachevée, des territoires en France, avec des industriels impliqués, ont déjà impulsé leur transition énergétique grâce à des systèmes intelligents de production d’électricité renouvelable, de gestion du stockage de l’énergie et d’intégration de l’électricité sur le réseau électrique.

Genèse et développement du projet de smart grids

Il y a environ deux ans, un projet pilote impliquant les énergies renouvelables, principalement l’énergie solaire, a été lancé à Carros par un consortium réunissant 9 acteurs du secteur énergétique dont EDF, Alstom, RTE et Daikin. Ce projet baptisé Nice Grid, qui est une première au niveau européen, s’étend sur tout un quartier et a pour objectif de gérer le stockage des énergies renouvelables et d’alimenter le réseau électrique local des foyers en énergie photovoltaïque.

Après deux années d’expérimentation concluante, le projet de smartgrids Nice Grid piloté par Erdf et soutenu par le Commissariat Général aux Investissements d’avenir (CGI), l’ADEME et la Commission Européenne au travers du projet Grid4EU, passera au stade de l’usage à grandeur réelle créant le premier quartier solaire intelligent d’Europe. Avec cette annonce, Michel Cadot, le préfet de la région PACA accompagné de Bernard Castille, Directeur ERDF Méditerranée et Jacques-Thierry Monti, Délégué régional EDF, lors d’une visite au site Nice Grid, ont confirmé que la révolution énergétique était ainsi engagée.

Réseaux intelligents (smart grids) : Production, gestion et stockage d’énergie

Le projet Nice Grid est une initiative inédite doté d’un système d’autogestion et de réinjection  d’énergie solaire au réseau électrique. Les foyers de la commune de Carron ont été équipés de panneaux solaires leur donnant la capacité de produire leur énergie et d’autogérer leur consommation avec des compteurs communicants Linky. Ce projet innovant aborde également une des problématiques majeures du secteur énergétique, le stockage d’énergie. Avec l’aide du logiciel, Network Energy Management (NEM) conçu par Alstom Grid, les foyers équipés de panneaux photovoltaïques sont connectés entre eux et se partagent leur production solaire ou la stocke dans des batteries innovantes, composées de lithium-ion pour lesquelles Alstom a remporté le prix de l’innovation lors du salon European Utility Week à Amsterdam. En cas de sous production le réseau électrique compense le manque. Et en cas de surproduction, les consommateurs réinjectent leur production au réseau électrique.

Le choix de la commune de Carros pour le projet Nice Grid dans les Alpes-Maritimes n’est pas anodin. La localisation de la commune de Carros dans un département qui est au bout du réseau de distribution électrique comportait un risque pour son alimentation électrique, faisant d’elle une ville pertinente à une telle expérimentation. L’important potentiel « solaire » du département est aussi un des critères qui a fait de Carros le lieu du démonstrateur Nice Grid.

Consom’Action

Le projet Nice Grid positionne le consommateur au cœur même du projet, faisant de lui un « consom’Acteur ». En s’appuyant sur des outils technologiques innovants, des équipements de comptage notamment Linky et les consignes de son fournisseur, le consom’acteur a la liberté de choisir l’effacement de sa consommation énergétique à des heures de pointe économisant ainsi sur sa facture d’électricité tout en participant activement à l’optimisation du réseau de distribution d’électricité en cas de surproduction d’énergie solaire. Ce démonstrateur intelligent au nord de la ville de Nice est depuis son installation concrètement efficace démontrant le potentiel des réseaux électriques intelligents. Nice Grid permet à la commune d’assurer son autonomie énergétique, mais aussi de réduire sa consommation globale d’électricité.

Le projet Nice Grid est un véritable réseau de distribution énergétique intelligent avec la capacité d’anticiper et de guider les consommateurs marquant une évolution des réseaux électriques traditionnels vers les smartgrids.

Pour en savoir plus :

Sources : Francetvinfo.fr, Enerzine Mag, sciencesetavenir.fr, lenergeek.com