Le déploiement de technologies smart grids simplifie la recharge des véhicules électriques et permet à UPS d’électrifier l’ensemble de sa flotte londonienne de véhicules.

UPS est une entreprise historiquement engagée dans l’éco-mobilité : le transporteur a mis en service son premier véhicule électrique dès 2001, et exploite l’une des plus grandes flottes privées de véhicules à carburants alternatifs du monde, composée de plus de 9 000 véhicules. Cette flotte comprend des véhicules entièrement électriques, hybrides électriques, hybrides hydrauliques, à l’éthanol, au gaz naturel comprimé (GNC), au gaz naturel liquéfié (GNL) et au propane.

Une entreprise engagée dans l’éco-mobilité

Preuve de cet engagement : en 2016, l’entreprise a consommé, dans le cadre de ses opérations terrestres, 19,6% de carburant provenant d’autres sources que l’essence et le diesel classique ; elle s’est fixé comme objectif d’atteindre les 40% en 2025.

L’électro-mobilité est au cœur de la stratégie du groupe, déterminé à développer ses propres solutions smart grids pour augmenter le nombre de véhicule électriques de ses différentes flottes. Première ville concernée par cette mutation qui en annonce d’autres : Londres.

Un smart grid pour dépasser les limites du réseau local

Dans la capitale britannique, la flotte d’UPS est composée de 170 véhicules ; jusqu’ici la capacité du réseau électrique londonien limitait pour UPS les possibilités de recharge à 65 véhicules électriques, empêchant d’en augmenter le nombre – à moins d’imposer de très coûteux travaux de réaménagement des installations électriques de la ville.

Pour dépasser cette limite, la firme a décidé de mettre en place un smart grid, associé à une solution de stockage : le projet, nommé Smart Electric Urban Logistics (SEUL), a été réalisé avec le spécialiste des systèmes électriques UK Power Networks et Cross River Partnership, le plus grand partenaire public-privé de Londres ; il a été financé par l’Office for Low Emission Vehicles du Royaume-Uni.

“En plein cœur d’une mégapole, UPS estime qu’il s’agit d’une première mondiale. Nous utilisons les nouvelles technologies pour lever certains obstacles majeurs au déploiement des véhicules électriques, et l’usage de ces technologies vertes annonce une nouvelle génération de services de livraison urbaine durable d’une part à Londres et dans d’autres grandes villes du monde”, a déclaré Peter Harris, directeur du développement durable chez UPS Europe.

La charge intelligente profite à 170 véhicules au lieu de 65, sans contrainte supplémentaire pour le réseau

Ce smart grid permet à UPS de disposer d’une recharge intelligente, qui se répartit tout au long de la journée et de la nuit, en fonction de l’électricité disponible que fournit le réseau local. La nuit est le moment clé de cette recharge, puisque les véhicules sont tous à l’arrêt. Le smart grid détermine une priorité de charge en fonction de l’heure à laquelle chacun de ces véhicules doit partir effectuer une livraison, tout en veillant à ce que le bâtiment puisse utiliser l’énergie dont il a besoin pour faire fonctionner l’activité logistique (éclairage, machines de tri et informatique).

Si la puissance nécessaire dépasse la puissance maximale disponible sur le réseau, le smart grid va puiser dans les batteries, qui ont été chargées durant la journée, dans les périodes où la majorité des véhicules étaient sur la route et où l’électricité était disponible en abondante quantité. Ce smart grid permet ainsi d’assurer la charge de 170 véhicules électriques au lieu de 65, sans contrainte supplémentaire sur le réseau : ce tour de force a permis au transporteur d’électrifier intégralement sa flotte londonienne.

Nous devons trouver des solutions plus intelligentes pour la recharge des véhicules électriques si nous voulons profiter de la qualité de l’air et des avantages environnementaux importants qu’offrent ces véhicules, et nous estimons qu’il s’agit ici d’une bonne solution“, a ainsi déclaré Tanja Dalle-Muenchmeyer, responsable du programme de véhicules de fret électriques chez Cross River Partnership.

Vers une duplication de cette solution dans le maximum de villes

Ce smart grid est destiné à se dupliquer dans d’autres villes, en fonction des contraintes particulières du réseau électrique local, de la flotte dont dispose UPS et du bâtiment où se situe son parking. L’entreprise estime que la mise en service de véhicules électriques sera dans un futur proche inférieur aux coûts équivalents pour des véhicules diesel –  

Les partenaires techniques insistent également sur l’aspect modulable de cette solution smart grid et sur leur ambition de l’associer le plus souvent possible à des sources d’énergies renouvelables locales, installées quand c’est possible sur le bâtiment où les véhicules se rechargent.