Depuis son lancement en 2011, l’éco-quartier de La Fleuriaye, situé à Carquefou, près de Nantes, est reconnu comme un exemple emblématique d’habitat durable. Réseau Durable est allé à la rencontre d’Hugues Delplanque de Loire-Atlantique Développement SELA et Josselin Boursier d’Enedis, tous deux acteurs du projet.   

Soutenu dans le cadre du programme SMILE, le quartier de La Fleuriaye a été pensé pour offrir un cadre de vie optimal à ses habitants, tout en ayant un impact neutre sur son environnement. Il comprend 650 logements collectifs et individuels répartis sur 37 hectares, 5 000 m2 de tertiaire, un institut médico-éducatif et un centre équestre.

La Fleuriaye : un site autonome en énergie

Le site est totalement neutre en énergie : un résultat obtenu grâce à l’installation de 15 000 m2 de panneaux photovoltaïques sur les toitures du quartier, associé à la mise en place d’un Smart Grid. La conception et l’orientation des logements ont été pensées de telle sorte que les habitants peuvent vivre confortablement tout au long de l’année, en ayant très peu recours au chauffage et à la climatisation.

Découvrez-en plus sur La Fleuriaye en visionnant notre interview vidéo