Le 20 novembre, La Tribune en partenariat avec la Mairie de Paris, a présenté la première édition du Forum Smart City du Grand Paris à l’Hôtel de Ville. Le Forum Smart City du Grand Paris a été l’occasion pour les acteurs publics et privés d’aborder les nouvelles tendances et les exigences en matière d’aménagement territorial favorisant l’émergence des villes intelligentes. Pour cette édition parisienne, le « Forum Smart City du Grand Paris @mobilités » a mis à l’honneur le thème de la mobilité urbaine.

Villes intelligentes en France

De nombreuses thématiques liées aux villes intelligentes ont figuré au programme du Forum Smart City du Grand Paris : la mobilité en milieu urbain, la ville connectée, intelligente et durable, le territoire connecté. Ces sujets représentent des enjeux considérables et incontournables pour penser la ville de demain. Quelques-unes des start-ups parisiennes investies sur ces problématiques ont animé ce salon, avec notamment Smartcity+, spécialiste de la « social » smartcity, Embix, qui propose des solutions et services d’optimisation de la performance énergétique, ainsi que Flamefy, spécialisée dans la gestion de données, le big data et le cloud. De nombreuses interventions ont rythmé l’évènement, parmi lesquelles celles de Virginie Calmels, en charge de la Croissance durable et ajointe au Maire de Bordeaux, Patrick Gattelier, responsable des programmes smart mobility chez Thales, et Jean Luc Aschard, Directeur interrégional Ile-de-France d’ERDF. Les conférences proposées ont donné le ton et témoigné de la dimension mondiale et futuriste des villes intelligentes ainsi que de la dynamique donnée à Paris : « Paris, vitrine mondiale de la smart city ? » et « La réinvention de la mobilité urbaine ? ».

Le projet Grand Paris, interview d’Anne Hidalgo

Anne Hidalgo, maire de Paris, interviewée par La Tribune, a affirmé que Paris « n’a rien à envier à Londres » dans le domaine des infrastructures intelligentes. Le grand public n’en a peut-être pas conscience, mais Paris, en tant que smartcity, devance son voisin britannique avec plus de 5000 startups et 80 incubateurs de jeunes entreprises innovantes. Par ailleurs, Anne Hidalgo a confirmé la volonté de la Ville de Paris d’investir 1 milliard d’euros d’ici à 2020 afin de positionner Paris comme une référence en termes de ville citoyenne, intelligente et durable. Elle a cité plusieurs innovations déjà en place, dont le pilotage centralisé de l’éclairage public et la gestion intelligente des feux de circulation ainsi que des compteurs d’eau. Elle a également évoqué les initiatives, comme le lancement de l’application « Dansmarue » qui permet aux Parisiens de signaler les points à améliorer dans l’espace public. D’autres projets en cours impliquent l’efficacité énergétique des bâtiments, les réseaux de chaleur et des mesures pour optimiser l’économie circulaire. Concrètement, les grands projets parisiens cités sont la centrale photovoltaïque du quartier Pajol (18ème arrondissement), le chauffage par les eaux usées dans une école (17ème arrondissement) et la collecte pneumatique des déchets ménagers dans l’éco quartier Clichy-Batignolles (17ème arrondissement).

Lancé à Paris, le Forum Smart City sera décliné dans 4 autres villes : à Toulouse en décembre 2014, à Marseille en février 2015, à Bordeaux en mars 2015 et à Lyon en mai 2015. Les grandes lignes de ces rencontres seront la citoyenneté, l’énergie, l’infrastructure et les réseaux.

Sources : latribune.fr, latribune.fr, influencia.net