Retranscription

Il est certain que le transport, en général, va devoir être décarbonné pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris.

Pour être extrêmement simple, on voit en gros le transport routier lourd sur gaz, naturel, compressé, gaz comprimé parce qu’il faut une autonomie et une puissance importante.

Par contre, le véhicule léger, particulier ou utilitaire, sur un mode électrique.

La grande question c’est: est-ce que c’est l’autonomie fournie par une batterie ou est-ce que l’autonomie est fournie par exemple par de l’hydrogène avec lequel on produit l’électricité dans le véhicule qui alimente un moteur électrique.

Donc on voit beaucoup de véhicules avec un moteur électrique, la question c’est quelle sera la source d’électricité dans ce véhicule. Et là, les promoteurs des filières hydrogène et batteries pensent chacuns qu’ils ont la solution du futur.

Encore une fois, je pense que la réalité sera mixte probablement.