L’ADEME et l’État ont lancé trois appels à projets portant sur les énergies marines renouvelables et le stockage de l’énergie avec le soutien du programme Investissements d’Avenir (Pia), qui dédie 35 milliards d’euros à cinq priorités nationales, dont l’enseignement supérieur et la formation, la recherche, les filières industrielles et PME, le numérique et le développement durable. Les appels à projets concernent notamment les hydroliennes fluviales, les fermes pilotes d’éoliennes flottantes offshore et le stockage et conversion de l’énergie.

1er appel à projets : Hydrolienne marine, houlomoteur, briques technologiques

Les projets de démonstrateurs de la filière hydrolienne marine et de la filière houlomotrice seront à l’honneur. L’objectif est de mettre en place des démonstrateurs opérationnels d’hydroliennes et d’houlomoteurs en mer afin de tester ces technologies et d’identifier les conditions de succès. La réalisation de fermes pilotes d’hydroliennes fluviales ou estuariennes sera au programme de cet appel à projets qui s’inscrit dans le cadre du programme « Démonstrateurs pour la Transition écologique et énergétique » des Investissements d’Avenir. L’appel à projet prévoit aussi de sélectionner des projets sur la réalisation de briques technologiques pour le développement et le déploiement des énergies marines renouvelables (hydrolien marin, houlomoteur et éolien flottant). L’appel à projets se déroulera en trois temps avec une première clôture le 25 janvier 2016, une deuxième clôture le 19 septembre 2016 et la clôture finale se fera le 20 mars 2017.

2ème appel à projets : Fermes pilotes éoliennes flottantes

L’installation de fermes pilotes d’éoliennes flottantes fait aussi partie des projets recherchés par l’Ademe. Cet appel à projets est destiné à sélectionner des projets de fermes pilotes d’éoliennes flottantes offshore qui injecteront leur production d’électricité dans le réseau public. Les projets retenus devront respecter des critères comme se situer dans les zones identifiées en juillet par le ministère de l’Énergie et de l’écologie, être connectés au réseau d’électricité public, inclure de 3 à 6 éoliennes de 5MW minimum et être en démonstration au minimum sur les deux prochaines années.

Tout comme le premier appel à projets, cette démarche s’inscrit également dans le cadre du programme « Démonstrateurs pour la Transition écologique et énergétique » des Investissements d’Avenir qui financeront la phase de conception et de développement de la ferme pilote. L’appel à projets va se clôturer le 4 avril 2016.

3ème appel à projets : Stockage et conversion de l’énergie

L’appel à projets stockage et conversion de l’énergie sélectionnera des projets de briques technologiques pour le stockage de chaleur et le stockage réversible de l’électricité. L’appel à projets est ouvert à toutes les technologies de stockage qui permettent une amélioration des rendements, minimisent les impacts environnementaux, les délais et les coûts de production. L’ADEME cible particulièrement les acteurs spécialistes du secteur qui, au travers du projet présenté, valoriseront leur savoir-faire non seulement dans le cadre de l’appel à projets mais aussi pour leur propre compte. Seront également mis en valeur, la conversion de l’électricité renouvelable pour des usages non connectés, particulièrement la brique technologique « système pile à combustible type SEM » ainsi que les procédés de valorisation du CO2 et la production d’hydrogène.

L’appel à projets concerne aussi les briques technologiques pour le déploiement à grande échelle des énergies marines renouvelables (EMR) dont l’hydrolien, l’houlomoteur et l’éolien flottant. Sachant que divers projets sont en phase d’expérimentation en France, ces briques technologiques pourront être déployées de façon commune aux différentes initiatives. Les dates de clôture des différents volets de cet appel à projets sont le 1er décembre 2015, le 19 avril 2016, le 18 octobre 2016 et le 18 avril 2017.