En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK ou Refuser

Vers des villes 100% énergies renouvelables ?

Énergies renouvelables Publié le

© Energies renouvelables

Le Réseau Action Climat (RAC), réseau français d’associations spécialiste des questions climatique, le CLER, réseau pour la transition énergétique et l’association européenne des autorités locales en transition énergétique Energy Cities, ont publié un rapport récapitulant les principaux indicateurs et solutions pour les villes aspirant à constituer un mix énergétique composé à 100% d’énergies renouvelables. Ce rapport rassemble principalement des retours d’expérience et des réflexions sur ce sujet.

Les données analysées proviennent des réseaux d’acteurs de ces trois entités mais aussi d’un sondage effectué auprès des élus et acteurs locaux d’une quinzaine de villes et régions françaises dont Saint-Etienne, Bordeaux, Grand Lyon, Grenoble, Brest, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la région Occitanie. Le rapport a été enrichi par les retours d’expérience de cinq villes européennes signataires de la Convention des Maires pour le Climat et l’Énergie : Barcelone, Francfort, Frederikshavn, Genève et et Malmö.

Cinq pistes pour atteindre le 100% renouvelable :

  1. L’intégration des énergies renouvelables dans la politique énergétique locale des villes est importante pour mobiliser les acteurs. Cependant, le passage au 100% renouvelable doit se faire dans un cadre d’évolution et de transition plus large comprenant : la réduction des émissions de gaz à effet de serre, le développement économique, les économies d’énergies par l’efficacité énergétique, les changements des comportements, la lutte contre la précarité énergétique, la résilience et l’amélioration de la qualité de vie et de l’attractivité de la ville.
  2. La création de liens avec les territoires avoisinants est un des facteurs de réussite du passage aux renouvelables. La complémentarité des ressources et des compétences permet de lutter contre la fracture entre les territoires urbains et ruraux.
  3. Il est aussi important de mettre en place de vrais projets pour tester les solutions techniques envisagées pour arriver à une énergie 100% renouvelable. Les résultats rassureront les porteurs de projets et les différents acteurs quant aux financements des solutions avant leur déploiement à plus grande échelle sur le territoire.
  4. L’objectif du 100% renouvelable sera plus facilement atteignable par une démarche collective impliquant les différentes parties prenantes pour co-créer les modèles économiques des projets de transition énergétique. La mise en commun conduit à une plus grande diversité de solutions qui seront aussi plus abouties et adaptées aux besoins du plus grand nombre.
  5. Dernier point crucial : privilégier les initiatives et dispositifs participatifs et collaboratifs permettant aux citoyens de participer à la réflexion ou plus concrètement aux projets.