Avec l’objectif d’équilibrer l’offre et la demande d’électricité, ERDF a mis en service le démonstrateur Smart Grids Vendée début 2015. Smart Grids Vendée, avec pour objectif de moderniser et d’adapter le réseau électrique aux nouveaux enjeux, permettra l’intégration de la production décentralisée des énergies renouvelables, le développement des nouveaux usages de l’électricité, la gestion et le pilotage des consommations énergétiques. Ce projet de smart grids constitue aussi une préparation aux nouveaux métiers du réseau électrique d’avenir. Smart Grids Vendée a été validé par l’ADEME en juin 2012 et bénéficie du soutien du programme « Réseaux Électriques Intelligents des Investissements d’Avenir ». Porté par un consortium regroupant huit acteurs dont Sydev, Alstom, ERDF, Actility, RTE, Legrand, le Cnam et Cofely Ineo, le projet a été lancé officiellement en 2013.

Pourquoi la Vendée : 8% de l’électricité consommée provient d’énergies renouvelables

Avec Smart Grids Vendée, la Vendée et ses 282 communes sont devenues un territoire démonstrateur. Forte d’une consommation en énergies renouvelables de 8%, la Vendée est un territoire idéal pour conduire l’expérimentation du démonstrateur Smart Grids Vendée sur une échelle portant sur 150 communes et testant l’ensemble des composantes de la chaîne de l’électricité allant des producteurs aux consommateurs. Parmi les différents projets déployés, 6 parcs éoliens, 30 sites photovoltaïques, 100 bâtiments publics, 10 000 points lumineux, 8 sites industriels, 6 postes de transformation et 500 compteurs communicants Linky. Smart Grids Vendée testera des technologies nouvelles pour optimiser les réseaux publics de distribution à la maille du département vendéen sur un réseau de type rural raccordé à des parcs éoliens et photovoltaïques. Régis Le Drezen, directeur territorial d’ERDF Vendée a affirmé que ERDF ambitionne d’augmenter de 40 % la consommation d’énergies vertes de la Vendée d’ici 2025. Smart Grids Vendée sera une brique majeure dans le maintien de cet objectif.

Objectifs et déploiement du démonstrateur Smart Grids Vendée

La problématique de lisser les pics de consommation et de production pour équilibrer surtensions et sous-tensions est l’un des objectifs centraux des projets de smart grids. Compte tenu de l’arrivée des énergies renouvelables dans le mix énergétique français, la multiplication des aléas liés à l’intermittence de ces énergies et la diversification des usages mettent le réseau électrique dans des conditions nouvelles d’exploitation. La Vendée est alimentée par 35 postes sources. L’alimentation dépend cependant de 6 postes sources à 60% et ils ont été sélectionnés pour la conduite du démonstrateur afin d’avoir des résultats fiables pour la reproduction des techniques concluantes sur les autres postes sources.

Smart Grids Vendée assurera une meilleure observabilité et diminuera l’incertitude géographique et temporelle relative à la production et à la consommation du département vendéen.