Retranscription

Je crois qu’il y a deux secteurs aujourd’hui dans lesquels il faut investir car avec le secteur des demandes, c’est l’efficacité des bâtiments, c’est l’efficacité des voitures, c’est l’efficacité de tout secteurs où il y a beaucoup de consommation énergétique.

Peut-être c’est moins dans l’industrie où il y a déjà un développement assez fort. Mais pour le secteur tertiaire, pour le bâtiment et pour le transport, c’est où il faut investir parce que les demandes créent aussi les offres.

Pour le secteur des offres, les réseaux pour moi c’est le secteur où il faut investir parce que beaucoup de renouvelables et les réseaux changent énormément.

Pour la demande, si le réseau est faible, ça veut dire que nous avons des risques de pénurie mais aussi on ne pourra pas utiliser toutes les opportunités avec les énergies renouvelables.

Pour moi, les réseaux est clairement un secteur où il faut investir.

Et bien sur les autres secteurs sont les énergies renouvelables parce que en tout cas dans ce secteur nous avons un consensus en Europe que c’est bon d’investir dans le renouvelable. Il faut investir parce que c’est l’énergie propre et c’est le futur pour l’Europe.

Les réseaux et les énergies renouvelables sont deux secteurs dans lesquels il faut investir. Nous avons le programme Horizon 2020, ca veut dire c’est des investissements européens qui sont prévus pour la recherche et aussi pour la recherche sur le secteur énergétique.

Il ne faut pas seulement soutenir de bonnes recherches, il faut aussi avoir quelques objectifs comme le stockage de l’énergie et aussi diminuer le prix des énergies renouvelables.