En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK ou Refuser

Le rôle du réseau de distribution doit évoluer

Interview de Andris Piebalgs, Ancien Commissaire européen à l’énergie et au développement, Senior Fellow Florence School of Regulation, Membre du Global Agenda Council on Decarbonizing Energy

Smart Grids Publié le

© Andris Piebalgs - Reseau Durable

Retranscription

Je crois que le critère de service dépend du réseau de distribution. Dans le futur il faut se demander est-ce que le réseau de distribution joue encore un rôle en plus, parce que dans certains petits pays, est-ce qu’il faut encore vendre de l’énergie, peut-être que c’est le réseau de distribution qui pourrait faire ça.

Il y a plus d’informations avec les smart meters, est-ce que c’est aussi un produit, est-ce qu’il faut trouver d’autres réseaux ou est-ce que le réseau de distribution pourrait faire ça. Il y a beaucoup de questions auxquelles il faut répondre pour trouver les meilleurs défis pour le réseau de distribution.

Mon avis est qu’il faut donner plus de pouvoir au réseau de distribution et ne pas avoir peur que quelque chose pourrait ne pas marcher. C’est beaucoup d’opportunités mais aussi de peur.

Mais je crois qu’il faut penser plutôt pour les opportunités que réglementer trop et après ne pas utiliser cette information que nous avons. Je donne un exemple avec moi, j’ai le smart meter chez moi.

Je regarde toutes les consommations que j’ai faites pendant le mois passé mais je n’ai pas beaucoup d’intérêt de travailler chaque jour pour acheter et vendre. C’est plutôt quelqu’un qui doit m’aider pour me donner de bons conseils avec mon équipement de ma maison.

Il y a beaucoup d’opportunités. Il faut donner la chance car on peut créer beaucoup d’emplois dans ce secteur parce que le secteur énergétique fait beaucoup pour être plus efficace. Mais maintenant pour avoir plus d’efficacité, il faut aussi créer plus d’emplois dans les domaines qui sont liés avec l’utilisation de l’énergie.

Andris Piebalgs, Ancien Commissaire européen à l’énergie et au développement, Senior Fellow Florence School of Regulation, Membre du Global Agenda Council on Decarbonizing Energy