Retranscription

La problématique de la plupart des collectivités, c’est de trouver des sources de financement. On sait qu’elles sont contraintes, et donc c’est là où, finalement, on arrive à des solutions, soit sous forme de prêts – des prêts sur des longues maturité à des taux intéressants – ou alors les collectivités peuvent proposer des montages spécifiques, de type sociétés d’économie mixte ; dans lesquelles elles prennent une petite part capitalistique et ensuite elles créent des sociétés, par exemple par action simplifiée dans lesquelles on voit des industriels arriver. Cela permet finalement de lever une dette auprès des banques.

Donc on s’adapte complètement aux projets de la collectivité, en fonction de ses capacités d’investissement mais aussi en fonction de ses désidératas et surtout en fonction de la volonté politique ; puisque chaque territoire, pour le coup, est vraiment différent. Il y a besoin de cette volonté politique pour pouvoir nous, Caisse des Dépôts, investir à leur côté. Le maillage pertinent, finalement, peut être soit à un territoire de la communauté de commune ou ça peut être beaucoup plus large, ça peut être le département, la région.

Clairement ce qu’il faut identifier, c’est est-ce que le modèle économique est viable. Si le périmètre est trop petit, la difficulté c’est d’avoir ce modèle économique. En fait ce que l’on cherche à faire avec la collectivité c’est déterminer quel est son modèle et sur quelle échéance ce modèle devient viable. Donc c’est pas tant la maille, même si elle est importante, c’est plutôt le retour sur investissement pour l’ensemble des acteurs.