En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK ou Refuser

La programmation pluriannuelle de l’énergie publiée au Journal Officiel

Gouvernance & société Publié le

© Janusz Sobolewski

La programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), qui trace filière par filière les principaux objectifs énergétiques aux horizons 2018 et 2023, a été adoptée ce vendredi 28 octobre après plus d’un mois de son ouverture à la consultation publique.

Les acteurs du secteur énergétique mais aussi consommateurs, territoires et entreprises pourront, à l’aide de cette feuille de route, mieux axer leurs actions pour contribuer à concrétiser la transition énergétique qui en retour promet un modèle plus neutre en carbone et énergétiquement plus efficace.

Baisser la part des énergies fossiles

La PPE prévoit notamment de réduire la consommation d’énergies fossiles de 22,6% pour atteindre 30% en 2030. Cette baisse résultera d’une dépendance réduite des importations d’énergies fossiles mais aussi de la baisse de la consommation énergétique finale qui devrait chuter de 12,3% en 2018 et jusqu’à 20% en 2030 grâce la rénovation énergétique des bâtiments, l’accès à la mobilité électrique ou encore la consommation électrique intelligente des foyers.

programmation-pluriannuelle-de-lenergie-ppe

Montée en force des énergies renouvelables dans le mix énergétique

Afin de compenser la réduction de la consommation des énergies fossiles, la hausse du recours aux énergies renouvelables sera primordiale pour assurer la sécurité énergétique. Avec l’objectif ambitieux d’augmenter de plus de 70% la capacité des ENR électriques installées, la consommation finale des énergies renouvelables atteindrait les 32% d’ici 2030. Le soutien au financement participatif des projets locaux de production d’énergies renouvelables et l’arrêt de la production d’électricité issue du charbon à l’horizon 2023 viendra conforter les ambitions du PPE qui implique davantage les territoires, en renforçant les schémas régionaux de raccordement au réseau des énergies renouvelables (S3RENR). Un Comité du système de distribution publique d’électricité (CSDPE) sera aussi mis en place afin que les collectivités puissent avoir une vue sur les investissements prévus sur les réseaux de distribution.

programmation-pluriannuelle-de-lenergie-reseau-durable

Mobilité électrique, stockage, effacement et réseaux électriques intelligents

La PPE prévoit de développer la mobilité propre pour atteindre l’ambitieux objectif de 2 400 000 véhicules électriques ou hybrides rechargeables d’ici 2023. La consommation du secteur des transports se verra réduite de 11,5%. Les outils de la transition énergétique comme les TEPCV (territoires à énergie positive pour la croissance verte) qui devraient porter à 500 les territoires labellisés, les mécanismes de soutien et appel d’offres en faveur des entreprises et le crédit d’impôts sont aussi renforcés. La PPE présente diverses avancées pour les acteurs de l’énergie avec notamment des actions pour favoriser le stockage de l’énergie, les effacements (objectif de 6 GW d’effacements électriques), le développement des réseaux électriques intelligents et les démonstrateurs dans le cadre de l’appel à projet « Territoires Hydrogène ».