À l’occasion de l’European Utility Week en novembre, Réseau Durable a rencontré Paddy Young, le directeur du salon. Une rencontre riche qui a permis de revenir sur la genèse du projet ainsi que sur le futur du secteur.

 

L’European Utility Week, c’est la fusion de trois grands salons : Transmission Distribution Europe, Smart Metering Europe et Smart Home. Aujourd’hui, l’événement est devenu incontournable au niveau européen.
« Vraiment, en partant d’un événement sur les compteurs d’énergie, nous sommes devenus une plateforme pour tous les réseaux de transmission et de distribution, jusqu’au consommateur » explique Paddy Young. « Ce qui a vraiment fait la différence c’est que le réseau est devenu la colonne vertébrale qui soutient le développement d’un système électrique, ne générant pas, à terme, de CO2« . Interrogé sur le futur de l’énergie en Europe, Paddy Young a livré une vision inspirante. « Je pense que ce qui déterminera notre avenir, c’est de parvenir à un système ne générant pas de CO2 d’ici 2050 » explique le directeur de l’EUW avec un salon.

« Mais aujourd’hui, la plupart des pays comptent 30% de renouvelables et 70% d’énergie conventionnelle : un changement majeur doit avoir lieu. » Mais la tache n’est pas facile de l’aveu même de M. Young. « Il faut poursuivre la transition énergétique tout en maintenant l’approvisionnement d’énergie » explique-t-il. La solution selon lui ? « Trouver un cadre légal qui facilite la transition énergétique« .

Voir nos autres vidéos sur l’European Utility Week 2018 à Vienne : Ignacio Porto OlivaresAlicia Carrasco, Patrick Clerens…