En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK ou Refuser

Les données, un outil au service du management de la ville

Interview de Cécile Maisonneuve, Présidente de La Fabrique de la Cité

Villes & territoires intelligents Publié le

© Cecile Maisonneuve - Reseau Durable

Retranscription

Le rôle de ce qu’on appelle le big data c’est-à-dire les données en quantité massive dans la ville, l’urban data, est un rôle sur lequel nous avons beaucoup travaillé ces dernières années à la Fabrique de la Cité parce qu’on pense réellement qu’il y a là un nouvel outil au service de la stratégie des villes.

Le sujet des données est à la fois un sujet qui fascine mais on s’aperçoit quand on discute avec les citadins, il y aussi une certaine inquiétude. Le big data, par moment certains craignent que ce soit big brother et finalement que du moment où on est chez soi jusqu’au moment où on arrive au travail on saura tout de nos déplacements. Je pense que le sujet est un sujet classique en matière de protection des données et là il y a une barrière très très claire qui doit le rester c’est la notion de données personnelles.

On voit aujourd’hui se développer types de stratégies face à ces données. Elles sont d’abord utilisées pour mieux comprendre comment fonctionne la ville. Ça a à voir avec tout ce qui est datavisualisation par exemple, où est-ce qu’on consomme de l’énergie en ville, comment est-ce que les gens se déplacent d’un point A à un point B en ville. Donc, c’est vraiment un outil de compréhension et de diagnostic on va dire.

Le deuxième niveau d’utilisation des données c’est pour manager la ville. Par exemple on voit un certain nombre de villes qui utilisent ces données pour mieux axer leurs activités, pour mieux organiser leurs services. Je pense à ce que fait Boston avec un outil qui est un tableau en temps réel qui s’appelle Cityscore qui est vraiment un outil de management de la ville où à chaque instant la ville s’évalue et donne à tout citadin cet outil d’évaluation.

Les évolutions qu’on voit moins mais qui vont venir je pense avec les données c’est pour favoriser tout ce qui est prédictif dans les villes. Je pense qu’il y a un énorme sujet sur le management prédictif des infrastructures. C’est très important parce que mieux gérer les infrastructures ça veut dire mieux allouer les ressources et ça veut dire également pouvoir anticiper et répondre aux besoins des citadins.

Cécile Maisonneuve, Présidente de La Fabrique de la Cité