Amiens Métropole, désignée « Territoire à Energie Positive Croissance Verte » a lancé un appel à manifestation d’intérêts concernant les projets européens « Villes et communautés intelligentes » (« Smart Cities and communities ») dans le cadre du programme Horizon 2020.

Ce projet lancé par la Commission européenne vise à rendre les territoires intelligents avec des solutions innovantes tout en améliorant les conditions économiques et sociales des habitants. Il permet en outre la transition vers un modèle de développement qui allie efficacité énergétique et compétitivité économique. Amiens Métropole va ainsi proposer un dossier présentant une multitude de projets innovants en matière de développement durable et de ville intelligente impliquant des nouvelles technologies numériques, d’autonomie énergétique et de stockage, de gestion prédictive des réseaux ou encore de mobilité électrique à l’aide d’un consortium réunissant une quinzaine d’entreprises (dont ERDF, Engie, Orange… ) et de start-ups locales. Pour rivaliser avec de grandes villes telles que Lisbonne et Milan, Amiens a signé un partenariat avec la ville de Dortmund en Allemagne.

Le projet d’Amiens Métropole s’articule autour de 4 axes de la ville intelligente :

  • Développer de nouveaux services à destination des citoyens dans leur logement, leur lieu de travail et leurs déplacements, en adaptant le bâti et ses usages et en favorisant la maîtrise de la consommation énergétique.
  • Tendre vers une autonomie énergétique du territoire en utilisant au maximum les énergies renouvelables locales dans le cadre d’une planification énergétique optimisée sur le long terme.
  • Développer l’utilisation du numérique, notamment par la création d’un réseau de collecte des données et la mise en place d’un WiFi public.
  • Mettre en place une nouvelle stratégie de croissance économique en stimulant la création, d’ici 2020 de trois nouveaux clusters, notamment dans l’autonomie énergétique et le stockage de l’énergie, les technologies de la santé et les usages numériques.

La collectivité a par ailleurs défini 4 zones de démonstration qui représentent un fort potentiel de développement de projets de ville intelligente ainsi qu’une large typologie d’usagers : l’hôpital Nord en cours de requalification, la Citadelle, dont la reconversion en pôle universitaire a été confiée à Renzo Piano, le quartier historique et touristique de Saint-Leu et le nouveau quartier de Gare-la-vallée.

Les 5 projets qui seront sélectionnés en octobre 2016, et qui devront être réplicables et économiquement soutenables, se verront récompensés par une dotation de 400 millions d’euros chacun ; à répartir entre les villes partenaires.