En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies permettant la mesure d'audience. OK ou Refuser

100% d’énergies renouvelables à l’horizon 2030 aux Iles du Ponant

Énergies renouvelables Publié le

© www.iles-du-ponant.com

Les « Iles du Ponant », en Bretagne, ont bel et bien enclenché leur transition énergétique avec le projet de boucle énergétique locale Energ’Enez.

Elles s’appellent Molène, Sein et Ouessant et sont les lauréates de l’appel à projets de « Boucle Énergétique Locale » de la région bretonne grâce à l’Association des Iles du Ponant, porteur de la candidature. Objectif pour ces îles non raccordées au réseau du contient : atteindre un mix énergétique à 100% d’énergies renouvelables, une réduction des consommations par l’efficacité énergétique et une baisse significative de l’empreinte carbone de ces trois îles composant l’archipel du Finistère.

Une boucle énergétique pour la transition énergétique

La boucle énergétique locale Energ’Enez consiste à équilibrer la production et la consommation énergétique avec des solutions favorisant la production locale d’énergie ainsi que l’efficacité énergétique. Elle s’inscrit dans la volonté de la région bretonne de dynamiser les projets territoriaux liés à l’énergie. La transition énergétique par la production d’énergies renouvelables locales sur les îles comporte deux dimensions essentielles : la sécurité énergétique du territoire, non connecté au réseau continental, mais aussi la réduction des émissions de gaz à effet de serre des centrales de production électrique fonctionnant au fioul.

Au au-delà de l’accès à une énergie issue de de l’hydrolien et du photovoltaïque, les habitants volontaires pourront suivre leurs consommations énergétiques grâce à des compteurs intelligents et pourront bénéficier de programmes pour améliorer la performance énergétique de leurs habitats.

Le réseau de distribution deviendra intelligent grâce à des solutions smart grids, dont le rôle est primordial pour accueillir l’énergie renouvelable produite localement et pour gérer dynamiquement les flux d’électricité en fonction des conditions climatiques ainsi que de l’offre et de la demande.